Préparer un road trip en famille (ou non)

A contrario de ce que j’entends souvent dire, un road trip ne peut s’improviser complètement. Je parle en connaissance de cause! Si vous ne voulez pas perdre 3h de route pour aller à Charleroi (Belgique) ou faire 6h de bus pour arriver sur une plage sans rien (du tout, du tout, à Bali), je vous conseille de préparer un peu votre itinéraire. Prenons mon dernier exemple en date, la Laponie.

Les vacances de la Toussaint, j’ai l’habitude de dire qu’elles ne servent à rien. Peu de jours, trop près des grandes vacances, pas encore vraiment fatigués et pourtant… nous partons à chaque fois à la dernière minute. L’année dernière ce fut Cuba, cette année, nous nous sommes dit que nous irions voir le Père Noël! C’est surement la dernière année que notre petit ange y croira (tout juste 7 ans).

Il faut savoir que lorsque nous décidons d’une destination, c’est généralement moi qui décide de tout.

  1. Les billets

Je laisse au mari la responsabilité des billets d’avion (longue histoire entre les dates et moi, nous ne nous comprenons pas, je vous raconterai peut être un jour) et le reste, c’est moi. Certaines fois, je demande aux deux hommes de trancher et je suis leur avis s’il me convient. Cela apparaît un peu autoritaire comme régime mais c’est beaucoup plus simple, je vous assure.

comment préparer un road trip

Guide du pays, carte routière, stylo, ordinateur, connexion wifi, j’ai tout!

2. L’itinéraire

Là, je commence par lire les guides et lister les endroits que nous désirons voir. Je les inscrits sur ma carte routière afin de voir les distances, j’utilise également un peu google map mais je trouve cela moins parlant. Je vérifie ensuite comment rejoindre deux points: voiture, bus, train ou même avion afin de choisir le plus pratique et le moins long. (j’aime beaucoup ce site pour comparer)

Une fois toutes les étapes choisies, j’établis une liste de choses à faire à chaque étape. J’y inscrit les heures d’ouverture (après avoir vérifié que les enfants soient admis) et achète éventuellement les billets en ligne, je réserve l’hôtel, je vérifie que le site de la ville et surtout je tente de limiter la route à une heure dans la journée, max. 2h.

Cela prend généralement quelques jours car il faut envoyer des mails, attendre les réponses, aviser, défaire le trajet, refaire un nouvel itinéraire mais lorsque vous aurez réservé votre dernière nuit d’hôtel, vous aurez la satisfaction du travail accompli. Et cela, je vous assure, ça n’a pas de prix!

3. La conclusion

Bien entendu, le programme change toujours sur place. Nous nous sommes levés plus tôt ou plus tard que prévu, une grève inopinée ou des problèmes météo changent notre itinéraire, les vrais horaires sont légèrement (voir carrément) différents de ceux des sites internet… La liste d’imprévus est longue mais c’est peut être dans ces moments que nous avons les meilleurs souvenirs

Leave a Reply