Road trip Laponie, Jour 6 : Rovaniemi et départ

Et voilà, notre road trip dans le grand nord de la Finlande, en Laponie, se finit. C’était court mais parfait pour la saison, nous avons pu voir le Père Noël et espérer faire de même avec les aurores boréales. Avoir l’espoir, c’est ce qui fait avancer.

Pour ce dernier jour, nous avons pas mal de route, plus de 300 km avec une vitesse limitée à 110km. Je ne vais pas vous cacher que c’est assez frustrant vu le peu de voitures que nous rencontrons et les axes de circulation extrêmement droits de Finlande, mais que voulez-vous, nous nous adoptons aux lois en vigueur!

Avant de quitter définitivement Inari et notre cher hôte, j’ai programmé la visite du plus intéressant musée de Laponie dixit notre guide, le Lonely Planet. Les gentils contributeurs de Trip Advisor lui ont également mis une excellente note. Nous ne pouvions donc rater le SIIDA.

Au musée SIIDA en Laponie sur la culture sami

Devant les habits traditionnels Sami

Pour être honnête, nous aurions du le faire la veille mais nous nous sommes retrouvés face à une porte close. Les jours d’ouverture avaient changé que voulez vous… C’est ainsi, que nous avions terminé notre après-midi à jouer dans un bar d’Inari à la pâte à modeler et au UNO.

Mais revenons en à notre dernier jour, le SIIDA est effectivement un musée très intéressant sur le culture Sámi. En plus d’y voir les habits traditionnels, vous y découvrez leurs coutumes et leurs traditions. La plus étonnante étant leur système de marquage des rennes. Les Sámi étaient (et sont toujours) principalement des éleveurs de rennes. Ici, pas de fers rouges ou d’étiquettes à l’oreille pour reconnaître le propriétaire de la bête mais un système très perfectionné de coupage d’oreilles! Ainsi, certains rennes auront un trou, deux trous, un trou et une entaille, un trou, une entaille et un triangle ou bien d’autres possibilités directement façonnés au couteau dans leurs oreilles et sans anesthésie! La vidéo illustrant cette coutume est un peu dure à regarder mais très instructive.

Le reste du musée vous montre les plantes et les animaux de la région. Nous y avons par exemple appris que les lemmings ne sont pas simplement des personnages de jeux vidéos.

Très intéressant mais très rapide, en prenant largement notre temps, nous n’y avons passé qu’une heure (et je vous assure que nous avons traîné). Cela nous a permis de reprendre la route enneigée rapidement.

Route sous la neige en octobre en Laponie Finlande

C’est sous la neige que nous nous dirigions vers un « à ne pas rater » du Lonely Planet: le café le plus froid de Laponie, le Tieva Barri bien connu pour ses cafés et ses beignets. Cela ne faisait que quelques dizaines de kilomètre de détour et cela avait vraiment l’air pittoresque. Sachez que ce que j’adore dans les voyages, ce sont; les usines et les musées ou lieu totalement inutiles en apparence.

En cours de route, le temps s’est heureusement dégagé de façon abrupte et cela rendit le trajet plus agréable.

Soleil après la neige en Laponie Finlande

Une éclaircie

Ciel et grand soleil en Laponie Finlande

Et un grand soleil!

Et nous sommes arrivés au café. Comment dire? Nous n’avons même pas de photos tellement ce fut rapide. Le monsieur est effectivement charmant (ce qui est plutôt étonnant pour la Finlande) mais il n’a rien à nous servir, « Vous comprenez, ici, le passage est rare, il faut réserver la veille! ». Honnêtement, je pense que nous faire 4 œufs au plat auraient été dans ses cordes, mais tant pis. Nous avons souvent été déçu par les « à ne pas rater » du Lonely, maintenant nous savons que ça va continuer.

Nous arrivons finalement à Rovaniemi en fin d’après midi, juste le temps de faire le musée Arkitum, chaudement recommandé par tous les guides et tous les voyageurs. Ce fut une très belle surprise! Premièrement, il est très beau. Deuxièmement, les expositions sont vraiment intéressantes pour les adultes et les enfants. Troisièmement, c’est un vrai grand musée. C’est à dire que nous n’avons pas eu le temps de le finir. Nous n’y avons passé que 2h, je pense que 3h avec des enfants, c’est l’idéal. Seul, vous devriez avoir terminé en 1h30, c’est un grand musée à l’échelle de la Laponie peut être pas de la Finlande.

Le musée Arktikum à Rovaniemi Laponie Finlande

Le musée Arktikum de l’intérieur

Après une bonne petit nuit au centre ville, nous repartons déjà le lendemain. Juste le temps de filer dans le deuxième (et dernier) musée de Rovaniemi, le Pilke TIedekus. Spécialement adapté pour les enfants, même si les adultes y trouvent quand même leur compte. Nous étions tout à fait seul, ce qui nous a permis d’apprécier vraiment les activités mais aussi de les faire toutes très rapidement. Les forums parlaient d’y passer 3h, nous avons poussé pendant 2h mais même les enfants avaient fait le tour. C’est donc très bien, mais pas très long si vous êtes tout seul.

Musée pour enfant Rovaniemi le Pilke Laponie, Finlande

Apprentissage de la chasse

Musée Pilke pour enfant Rovaniemi Finlande engin de chantier

Ca ne paraît pas mais c’est très haut

Et nous sommes prêt pour notre retour! Deux avions, un vol très correct et nous sommes de retour dans le froid parisien!

 

Leave a Reply